Toute la vérité

Autrefois esclave en Haïti, elle deviendra infirmière au Québec
Autrefois esclave en Haïti, elle deviendra infirmière au Québec




Autrefois esclave en Haïti, elle deviendra infirmière au Québec
"Une femme tellement inspirante. À 25 ans, elle a vécu de grandes épreuves !"

Fabienne Cinéus est née dans un bidonville de Port-au-Prince en Haïti. Vivant avec son père qui avait un petit commerce, la vie n'était pas facile, mais était tout de même agréable.

Alors qu'elle n'avait que 9 ans, son père est décédé. Obligée d'arrêter l'école faute de moyens, elle a commencé à apprendre ce qu'était la misère. 

Un an plus tard, c'est le tour de sa mère, elle n'a même pas 11 ans et elle est orpheline. À ce jour, personne ne sait pourquoi ses parents sont morts puisqu'ils n'ont jamais été à l'hôpital.

Elle a par la suite vécu chez sa grand-mère pour ensuite se retrouver chez une cousine. 

Malheureusement, celle-ci était loin d'être gentille avec elle, l'employant comme servante.




« Je n’avais pas de vie d’enfant. J’étais humiliée. Ses filles étaient bien, et moi j’étais comme une esclave. J’ai même pensé que la mort serait plus facile que de vivre chez elle. »

Ce n'est que quelques années plus tard qu'elle est retournée chez sa grand-mère où les conditions de vie étaient un peu moins difficiles. Elle avait faim et vivait dans une grande pauvreté mais au moins, elle n'était pas traitée comme une esclave. 

C'est le tremblement de terre de 2010 qui a tout changé. Lorsque le séisme a ravagé son pays, elle était enceinte de deux mois. Son copain et père de son enfant n'a eu aucune chance alors qu'une maison s'est effondrée sur lui. 

Elle a miraculeusement survécu et en 2011, un organisme lui a offert de l'aide pour qu’elle puisse immigrer au Canada. C'est en 2013 qu'elle a enfin pu arriver Québec et elle s'est inscrite à l'école pour aller chercher sa scolarité.


« Elle a conquis le milieu et les gens qui le fréquentent par son ardeur, sa persévérance », a expliqué Josée Gauthier, intervenante au Centre Tétreaultville, où Mme Cinéus a commencé à étudier en 2016.

Pour elle, l'instruction est très importante et elle veut maintenant devenir infirmière. Elle commencera sa première session cet hiver et c'est avec joie qu'elle surmontera ce beau défi. 

Son fils qui a maintenant 8 ans est très fier de sa mère. Elle veut transmettre à ses enfants l'importance de l'éducation.

Une femme tellement inspirante. À 25 ans, elle a vécu de grandes épreuves, mais la vie lui offrira encore beaucoup de belles surprises.



Source : Journal de Québec

Crédit photo : Capture d'écran Youtube




Partager sur Facebook