Toute la vérité

Cinq jeunes arrêtés pour le meurtre présumé d'une jeune femme atteinte d'une déficience intellectuelle
Cinq jeunes arrêtés pour le meurtre présumé d'une jeune femme atteinte d'une déficience intellectuelle




Cinq jeunes arrêtés pour le meurtre présumé d'une jeune femme atteinte d'une déficience intellectuelle
"Cet article peut heurter la sensibilité de certaines personnes."

Cynthia Hoffman avait 19 ans lorsqu’elle a été assassinée d’une balle dans la tête le 2 juin dernier avant d’être jetée dans la rivière.

Selon les autorités en charge de l’affaire, son meurtre avait été très bien planifié.

Un ami l’avait invitée pour une randonnée pédestre le 2 juin dernier, ce qu’elle a accepté.

Cynthia était atteinte d’une déficience intellectuelle et, selon son père, elle voulait se faire des amis. 

Elle a été attachée avec du « Duck Tape » avant de se faire tirer une balle dans la tête. On a ensuite jeté son cadavre dans la rivière selon ce que rapporte le Daily Mail

Jusqu’à maintenant, 5 jeunes ont été arrêtés et accusés en lien avec les évènements qui ont menés au meurtre de la jeune femme.

Trois des cinq accusés ont été identifiés, il s’agit de Kayden McIntosh, 16 ans, Denali Brehmer, 18 ans et Caleb Leyland, 19 ans.




Un garçon et une fille ont également été arrêtés mais on ne connait pas leur identité pour le moment. 

Le mobile de ce geste brutal n’est pas clair. Au moins trois des jeunes impliqués se seraient entendus pour tuer Cynthia Hoffman tout près des chutes Thunderbird qui se situent dans la région Chugiak, à environ cinquante kilomètres de la ville d’Anchorage.

Le corps de la jeune femme a été retrouvé 2 jours plus tard, soit le 4 juin dans la rivière Eklutna. Un des amis des accusés a remis au Service de police deux vidéos Snapchat dans lesquelles l’une des accusées raconte ce qui est arrivé et la deuxième la montre s’excusant pour son geste. 

Les accusés auraient tenté de brouiller les pistes en envoyant de faux messages textes à la famille de Cynthia Hoffman à l’aide de son téléphone portable.

Ils ont ensuite brûlé les affaires de la jeune femme selon le service de police. 

Son père a expliqué au Daily News que la déficience intellectuelle de sa fille faisait d’elle une personne vulnérable.

« Son handicap l'a incitée à vouloir avoir des amis », a affirmé Timothy Hoffman. « C'est tout ce qu'elle voulait, c'était juste pour être son amie. »

Une histoire horrible qui donne froid dans le dos.





Source : Daily News & Daily mail

Crédit photo : Facebook




Partager sur Facebook