Toute la vérité

Des ados trouvent un portefeuille rempli d'argent et le ramènent à son propriétaire
Des ados trouvent un portefeuille rempli d'argent et le ramènent à son propriétaire




Des ados trouvent un portefeuille rempli d'argent et le ramènent à son propriétaire
"Bravo à eux, c'est un très beau geste."

Dans les dernières années, on entend souvent parler en mal des adolescents. On dit qu'ils n'ont plus de coeur, plus de valeurs, qu'ils ne respectent rien et qu'ils sont mal élevés alors qu'évidemment, c'est très loin d'être le cas pour la majorité d'entre eux. 



D'ailleurs, les deux filles dont on vous raconte l'histoire aujourd'hui ont certainement le coeur à la bonne place parce qu'elles ont posé un geste que même certains adultes n'auraient pas fait, et c'est tout à leur honneur. 



En effet, elles ont trouvé un portefeuille sur le sol dans la rue. Et quand elles ont découvert qui était le propriétaire, elles sont tout de suite partie à la recherche de celui-ci. Elles ont trouvé son identité à l'aide des cartes à l'intérieur. 



Tous ceux qui ont déjà égaré leur portefeuille savent à quel point c'est gênant. Non seulement on peut perdre l'argent qu'on y avait mis, mais il faut surtout communiquer avec les compagnies derrière toutes les cartes pour faire bloquer certaines d'entre elles, en refaire d'autres, etc. 



Finalement, le propriétaire du portefeuille qu'elles ont retrouvé est Marc Walsh, un homme bien connu du coin. C'est un vétéran avec un handicap qui avait probablement perdu espoir de retrouver ses choses un jour.






C'est en regardant ses cartes que les deux filles avaient découvert qu'il est un vétéran. Elles ont tout de suite pensé à leur grand-père, qui en était aussi un. Elles auraient aimé que quelqu'un lui ramène son porte-feuille s'il l'avait perdu. 



En entrevue avec Good News Network, le vétéran a dit que ce geste lui avait redonné foi en l'humanité. Pour remercier les deux jeunes filles honnêtes, il leur a laissé la totalité de l'argent qui se trouvait dans son portefeuille. 



Bravo, les filles!





Source & crédit photo: Good News Network




Partager sur Facebook