Toute la vérité

Des citrouilles bleues pour les adultes autistes qui veulent continuer à passer Halloween
Des citrouilles bleues pour les adultes autistes qui veulent continuer à passer Halloween




Des citrouilles bleues pour les adultes autistes qui veulent continuer à passer Halloween
"Si vous voyez un adulte avec une citrouille bleue..."

Dans quelques jours, les enfants célèbreront l'une des fêtes qu'ils apprécient le plus; Halloween.

Ainsi, ils se pareront de leurs plus beaux costumes pour cogner aux portes des maisons de leur quartier et ramasser des sacs plein de friandises qu'ils dévoreront par la suite. 

Avec les années, les enfants qui grandissent doivent dire adieu à cette soirée magique et laisser les plus jeunes en profiter.

C'est donc avec une pointe de regret et de nostalgie qu'ils finissent par abandonner cette tradition qui leur ont tellement fait plaisir jadis. 

Mais qu'en est-il des enfants qui resteront toujours des enfants? Des adolescents ou des adultes qui dans leur tête n'ont pas grandi?

Comme par exemple une personne atteinte d'un trouble du spectre de l'autisme. Même si cette personne est enfermée dans un corps d'adulte, il est en tout autre dans sa tête et Halloween peut représenter un grand moment de bonheur pour elle.




Comme le bleu est maintenant la couleur qui représente le soutien à l'autisme, il se peut que le soir d'Halloween, un grand adolescent ou même un adulte se présente devant votre porte avec une citrouille bleue. Voici ce que cela représente et le message qu'il faut faire circuler sur les réseaux sociaux :

« Si vous voyez un adulte avec une citrouille BLEUE ca veut dire que cette personne est autiste et aime tellement l'halloween qu'elle veut toujours ramasser des bonbons malgré son âge , donnez généreusement »

Alors soyez attentifs et compréhensifs le soir d'Halloween.

Vous donnerez ainsi un beau moment de bonheur à un adulte-enfant qui ne veut que s'amusez en tout naïveté.

Partagez à vos amis pour qu'ils sachent eux aussi ce que cette citrouille représente.



Source : Facebook

Crédit photo : Facebook




Partager sur Facebook