Toute la vérité

Des étudiants dans une salle de sport produisent leur électricité en faisant de l'exercice
Des étudiants dans une salle de sport produisent leur électricité en faisant de l'exercice




Des étudiants dans une salle de sport produisent leur électricité en faisant de l'exercice
"Cinq minutes de sport peut fournir trois heures de lumière."

On n'arrête pas le progrès, et le projet qu'on a déniché pour vous et dont on veut vous parler en est la preuve. À une époque où nous sommes plus conscients que jamais de l'importance de réduire notre surconsommation, l'initiative a de quoi réjouir. 



En fait, ce sont deux Néerlandais qui ont eu une idée brillante qu'ils ont déjà commencé à mettre en place. L’université d’Utrecht, aux Pays-Bas, a demandé à une douzaine d'artistes d'imaginer une façon d'atteindre un niveau d’émission carbone zéro en 2030 au maximum. 



L'artiste Melle Smets et Kris de Decker ont eu une idée brillante: ils ont transformé une salle de sports en véritable petite centrale humaine. L'objectif était très ambitieux: Faire fonctionner comme il se doit un building de 22 étages où environ 750 étudiants se rendent quotidiennement en n'utilisant que de l'énergie humaine. 



Un simple 5 minutes de sports peut fournir  15 Wh d’électricité, ce qui est suffisant pour faire fonctionner une petite lampe de table pendant près de trois heures, ou qui peut recharger le quart de la batterie d'un ordinateur portable, par exemple. 



L'idée est également de responsabiliser les étudiants. Ils sont responsables de leur consommation et leur production d'énergie et devront donc mettre en place des moyens pour qu'une corrélation se fasse entre les deux. 



Les alternatives devront donc être utilisées afin de baisser la consommation. Il a été évalué qu'en ce moment, pour assurer leur consommation quotidienne, chaque étudiant devrait pédaler pendant environ une heure trente par jour.






Pour les plus motivés, l'objectif est atteignable mais pour les autres, il n'y aura plus d'autres choix que de réduire le temps passé sous la douche...



Évidemment, le but de tout ce projet n'est certainement pas de transformer des étudiants en petites machines à créer de l'électricité, mais simplement de joindre l'utile... À l'utile! On espère que l'idée prendra rapidement de l'ampleur et qui sait si un jour, nos salles de sports ne pourraient pas servir à la même chose?Source & crédit photo: Détours.fr




Partager sur Facebook