Toute la vérité

Faites attention à ce vaccin: il détruirait les organes reproducteurs de vos jeunes filles!
Faites attention à ce vaccin: il détruirait les organes reproducteurs de vos jeunes filles!




Faites attention à ce vaccin: il détruirait les organes reproducteurs de vos jeunes filles!
"Soyez vigilant et informez-vous auprès de vos médecins!"

Tout au long de notre vie, et ce, depuis notre enfance, nous avons reçu des vaccins pour nous protéger contre plusieurs maladies. Qu'en est-il, quand nous apprenons qu'un d'entre eux pourrait nuire considérablement à notre santé?



Le vaccin Gardasil a été conçu pour prévenir le cancer du col de l'utérus chez la femme. Le papillomavirus humain ou bien connu sous le nom de VPH est le virus qui cause à moyen ou long terme le cancer du col de l'utérus.



Une étude a récemment révélé que le laboratoire Merck & Co., aurait oublié d’examiner l’impact du vaccin Gardasil sur le système reproducteur des femmes.



En 2008, une jeune australienne s'est fait vacciner avec le Gardasil et trois ans plus tard la jeune adolescente s'est fait diagnostiquer une ménopause précoce. Après plusieurs examens, il a été découvert que ses ovaires étaient complètement détruits. Un premier examen avant le vaccin a démontré que les ovaires de la jeune fille étaient en parfait état, et qu’aucune autre influence n’a pu affecter ses ovaires à part le Gardasil.



L'administration thérapeutique australienne (TGA) a déclaré que  le laboratoire Merck & Co n’a pas testé les effets secondaires du vaccin sur le système reproductif des femmes:




«Bien que le rapport public d’évaluation du vaccin quadrivalent contre le HPV de la TGA australienne réalisé en février 2011 ait communiqué une information sur l’histologie des testicules des rats vaccinés et des épididymes, aucun rapport histologique n’a été disponible pour les ovaires des rats vaccinés…»




Il serait important de poursuivre des études plus poussées pour connaître les risques réels du vaccin.








Entre temps, informez-vous auprès de votre médecin avant toute vaccination!



Source: Santeplusmag.com




Partager sur Facebook