Toute la vérité

Le papa arrive à l'hôpital pour l'accouchement de ses quintuplés et il apprend que sa copine n'est pas enceinte!
Le papa arrive à l'hôpital pour l'accouchement de ses quintuplés et il apprend que sa copine n'est pas enceinte!




Le papa arrive à l'hôpital pour l'accouchement de ses quintuplés et il apprend que sa copine n'est pas enceinte!
"Toute qu'une histoire !"

Paul Servat âgé de 35 ans a vécu une expérience peu banale et traumatisante comme l’explique le Toronto Sun.

C’est que sa petite amie, Barbara Bienvenue lui avait annoncé sa grossesse et pas n’importe laquelle... elle allait avoir 5 bébés!

S’étant rencontrés en ligne, Barbara lui avait annoncé la nouvelle deux mois plus tard.

Au départ, il s’agissait de jumeaux et ensuite... des triplés. Il va s’en dire que Paul avait de la difficulté à suivre surtout que les triplés sont devenus quatre et finalement cinq!




Voulant rester positif, Paul avait décidé d’être un bon papa. Les deux parents avaient choisi les prénoms des bébés ensemble et étaient très enthousiastes de la grossesse et de la naissance de leurs futurs poupons. En apprenant la nouvelle, des entreprises locales ont décidé d’aider le couple. Avoir cinq bébés en même temps nécessite beaucoup d’organisation et d’argent pour qu’ils ne manquent de rien. Un ami avait même créé une page Facebook pour recevoir des dons pour aider le couple. 

Tout était prêt pour l’arrivée des enfants, mais ce que Paul ne savait pas à ce moment, c’est que tout cet arsenal ne servirait à rien. 

Lorsque Paul conduisit sa copine à l’hôpital Ste-Justine de Montréal pour l’accouchement alors qu’elle avait 34 semaines de grossesse, on lui apprit la plus bizarre des nouvelles, Barbara n’était pas enceinte et ne l’avait jamais été. C’est une infirmière qui lui annonça cette déchirante nouvelle suite à une prise de sang. Barbara avoua par la suite lui avoir menti. L’hôpital décida de la mettre sous observation psychiatrique comme elle avait menti sur son état pendant neuf mois. 

« Elle m'a laissé choisir les noms », a expliqué Paul au Toronto Sun. « J'ai tout perdu, c'était toute ma vie ». 

Lui qui avait tout préparé, qui attendait avec tellement de bonheur ses cinq enfants, il était dévasté. De plus, tellement de gens avaient voulu les aider. « Je vais rendre toutes ces choses aux personnes qui les ont envoyées ou qui les ont données. Je suis une bonne personne et je n'ai rien à voir avec ces mensonges. Selon les médecins, Barbara aurait souffert d’une grossesse nerveuse. Elle avait donc tous les symptômes d’une femme enceinte, nausées, arrêt des menstruations et bien entendu, le ventre qui grossit comme une femme enceinte. Elle avait déjà fait la même chose avec un autre conjoint. Elle avait été même été traitée avec de la médication pour son état. 

« Quand je rentrais dans une relation, j’arrêtais de prendre mes médicaments. Tout était correct, et je ne m’avouais pas vraiment que j’étais malade.

Et, aussitôt, je me reprenais à mentir sur la grossesse. Maintenant, il faut que j’accepte que je vais prendre ces médicaments à vie ».

Barbara a présenté des excuses à Paul trois ans plus tard sur les ondes de TVA Nouvelles :

« En premier lieu, je voudrais faire des excuses à Paul Servat et à sa famille pour tous les dommages que je leur ai causés. Je leur souhaite mes sympathies les plus sincères. J’ai fait une psychose.

Tu vis dans ton monde, tu t’autopersuades. J’ai extrapolé beaucoup de choses ».

On se demande bien qui est le pire dans cette histoire, cette pauvre femme qui s’invente des grossesses à répétitions ou Paul qui attendait avec tellement d’impatience ses bébés?

En espérant que celui-ci ait réussi à se remettre de cette histoire.





Source : Toronto Sun

Crédit photo : Facebook




Partager sur Facebook