Toute la vérité

Lors d'un débat sexuel, cette femme poignarde son partenaire...
Lors d'un débat sexuel, cette femme poignarde son partenaire...




Lors d'un débat sexuel, cette femme poignarde son partenaire...
"Fan de tueurs en série, on dirait bien qu'elle a été très inspirée... "

Qu'on s'entende dès le départ: Chaque couple est libre de se livrer aux pratiques sexuelles dont il a envie, tant que les deux partis sont d'accord et à l'aise là-dedans. On doute fortement que tout consentement ait été donné dans l'histoire tordue qui suit. 



Un homme a été poignardé à 5 reprises par sa partenaire, une maman complètement obsédée par les sacrifices humains et les tueurs en série, alors qu'ils étaient en plein ébat. Kieran Bewick a vu Zoe Adams se maquiller en clown juste avant, question de pimenter un peu la relation (Sauf que bon, on n'a pas tous envie de coucher avec Pennywise) 



Avant de coucher ensemble, sa partenaire (qui a écopé de 11 ans de prison) lui a demandé s'il avait peur, ce à quoi il a répondu par la négative, avant de lui demander d'enlever son maquillage. 



Le jeune homme, âgé de seulement 17 ans, raconte: 




''Elle avait les yeux en diamant et la bouche du Joker avec du rouge à lèvres rouge. Elle avait les mains derrière le dos et un étrange sourire''




C'est avec un couteau de 10 pouces qu'elle l'a poignardé aux bras, aux jambes et au torse. Elle a admis l'avoir blessé volontairement dans le but de le blesser gravement. 



Si Zoe Adams a raconté aux policiers ne plus se souvenir de ce qui s'est passé, ce n'est pas le cas de sa victime, qui explique:







''Elle disait "M'aimes-tu vraiment?" et j'ai répondu "Oui". Elle a mis les mains derrière son dos et a dit de remettre l'oreiller sur mon visage. C'est là qu'elle m'a poignardé. Je n'ai pas senti la douleur, mais j'ai senti le sang couler. J'ai senti mon poumon exploser''




On souhaite au jeune homme un prompt rétablissement. Malgré le fait que les circonstances soient extrêmement troublantes, il a quand même échappé de très peu à la mort et devra vivre avec les conséquences de cette journée toute sa vie. 




Partager sur Facebook