Toute la vérité

Ne pas dire ''Non'' à nos enfants c'est ne pas les aimer, il faut les éduquer!
Ne pas dire ''Non'' à nos enfants c'est ne pas les aimer, il faut les éduquer!




Ne pas dire ''Non'' à nos enfants c'est ne pas les aimer, il faut les éduquer!
"Qu'en pensez-vous ?"

Les temps ont bien changé depuis l'époque où les parents corrigeaient les enfants avec des coups et des mots plus ou moins appropriés.

Maintenant, nos enfants sont nos amis, nous voulons faire des activités de famille, qu'ils se sentent compris et épanouis. Mais qu'en est-il des limites? Jusqu'où peut-on aller avec notre enfant si on ne veut pas nuire à son éducation?

Un enfant à besoin de limite. En tant qu'adultes, nous avons des limites dans notre vie et nous en somme conscients. Si un enfant n'a jamais eu de limite, qu'arrivera-t-il lorsqu'il devra y faire face? Agressivité, incompréhension, frustration, et bien plus!

Pour vous aider à vous y retrouver, voici quelques conseils à mettre en application.




Premièrement, expliquez de façon claire à votre enfant ce que vous attendez de lui. Évitez le « Sois gentil », dites plutôt ; « donne-moi la main pour traverser la route » ou « il faut rester silencieux dans la bibliothèque ».

Ensuite, donnez des options mais en restant toujours très clair. Exemple : « Tu préfères choisir tes vêtements ou c'est moi qui le fait ». Vous lui donnez un certain contrôle, mais en ayant le mot de la fin. 

Il est très important d'être stricte.

Toujours respecter ce que vous avez dit au départ. Ne pas revenir sur vos décisions. S'il doit se coucher à 21 h, ne pas flancher s'il vous demande de se coucher plus tard. 

Faire des reproches constructifs. Lorsqu'il adopte un mauvais comportement, vous devez lui expliquer. Il doit savoir quelle est la marche à suivre. 

Expliquez-lui, il doit comprendre les raisons des restrictions que vous lui donnez pour les accepter. Des phrases simples vont suffirent. 

Ne soyez pas méprisant envers lui. Dites lui seulement quel comportement n'est pas bien. 

Calmez-vous avant de lui parler. La colère n'est pas un sentiment sain pour gérer les incartades de votre enfant. 

Et surtout, ne pas céder à ses caprices, soyez clairs et aimez-le de tout votre coeur.

Votre enfant ne vous en sera que plus reconnaissant le temps venu.




Partager sur Facebook