Toute la vérité

50 superbes idées pour s'amuser sans écran..
50 superbes idées pour s'amuser sans écran..




50 superbes idées pour s'amuser sans écran..
"Alors, laquelle comptez-vous essayer bientôt?"

Crédit: Istockphoto



Crédit: Istockphoto



Situation 1

Jour de pluie ou de neige très frisquet. Pas question de mettre le nez dehors et l’atmosphère commence à devenir électrique…



Astuce de maman

Tout le monde au bain… et que ça mousse! «Mes enfants adorent faire de la peinture mousse dans le bain. Tout ce qu’il faut, c’est de la crème à raser disposée dans différents contenants à laquelle on ajoute quelques gouttes de colorant alimentaire. Hop, ils grimpent dans la baignoire en maillot de bain et, avec des pinceaux à marinade, ils s’amusent à tartiner les murs et la tuile. Succès assuré!» Geneviève Mallette, maman de Delphine, 3 ans, et Marion, 21 mois, et auteure du bloguePaquet bonheur.



Jeux improvisés

Devinettes sensorielles

Mettez leurs sens à l’épreuve avec ce jeu de devinettes à réaliser avec des éléments dénichés dans la maison, comme du savon, des épices, des tissus, etc. Les participants doivent avoir les yeux bandés pour se prêter au jeu: ils devront soit se servir de leur nez, de leurs oreilles, de leur bouche ou de leurs mains pour deviner ce qu’on leur présente. Celui qui obtient le plus grand nombre de bonnes réponses orchestre la séance suivante.



Pas de chicane dans ma cabane

C’est un grand classique : les cachettes, tentes et cabanes secrètes ont un immense pouvoir d’attraction sur les enfants! Ils aimeront s’y installer avec leurs jouets préférés et leurs livres. Il suffit de quelques coussins disposés au fond d’une garde-robe pour stimuler leur imagination. Pour faire les choses en grand, proposez-leur de réquisitionner toutes les chaises et les couvertures de la maison afin de construire un palace.



Ateliers créatifs

Haute couture

Après avoir fait l’inventaire des vêtements que votre famille ne portera plus, mettez-les à profit pour une séance de couture inventive. Tous les coups de ciseaux ou de pinceau sont permis pour les transformer en bijoux, marionnettes, vêtements pour les peluches ou les poupées, sacs ou déguisements…



Séance photo






Les enfants rassemblent leurs jouets, figurines et peluches afin de recréer une scène à photographier. Proposez-leur par exemple de reconstituer une fête, une visite au zoo ou une cour d’école. S’ils sont assez habiles, laissez-les prendre eux-mêmes les clichés; sinon, supervisez la séance.



Crédit: Shutterstock



Crédit: Shutterstock



Brico express

Vous n’avez pas le temps d’organiser la séance de bricolage parfaite? Laissez les enfants puiser leur inspiration dans le bac de recyclage.



Matériel nécessaire : Le contenu de votre bac de recyclage + colle + ciseaux + ficelle + crayons de couleur + gouache + poinçon…



Proposez-leur un thème à respecter : par exemple, créer des personnages imaginaires ou des maisons biscornues, des instruments de musique farfelus ou des bijoux. Vous verrez tout ce qu’ils sont capables de créer à partir d’attaches de sacs à pain, de contenants de yogourt ou de boîtes de carton!



 



Crédit: Martine Gingras



Crédit: Martine Gingras



Judith et Fanny à la rescousse!

Les enfants sont désœuvrés? La blogueuse Martine Gingras (banlieusardises.com) a demandé à ses filles Fanny (9 ans) et Judith (6 ans) de rédiger leur propre liste de choses à faire pour tromper l’ennui.




  •  Arroser les fleurs

  •  Dessiner à la craie

  •  Jouer aux Zoobles

  •  Faire du cirque

  •  Se balancer

  •  Lire des livres

  •  Attraper des insectes

  •  Aller au parc

  •  Bricoler avec du carton

  •  Inventer des recettes

  •  Jouer aux jeux de construction

  •  Faire du vélo

  •  Passer la tondeuse



 



Crédit: istockphoto



Crédit: istockphoto



 Situation 2

Allez hop, tout le monde dehors! Mais on joue à quoi? Voici quelques idées d’activités pour s’amuser dans le jardin, la cour, la ruelle ou un parc.



Astuce de maman 

Petits explorateurs «Quand on veut sortir de la maison, on prépare un lunch à emporter et on part en voiture à la découverte de nouveaux parcs. On se promène de banlieue en banlieue en explorant de nouveaux quartiers. Lorsqu’on repère un parc avec des modules de jeux, on s’y arrête pour s’amuser!» Michelle Marcoux, maman d’Alexandre, 8 ans, Anne-Sophie, 6 ans, Maxime, 4 ans, et Anaïs, 7 mois,  et auteure du blogue Maman Tupperware



Revisiter les grands classiques

Jean dit, Marie-Stella, cache-cache, Quelle heure est-il monsieur le loup?, 1, 2, 3 soleil, la tague ou Kick la cacanne… Tout cela remue des souvenirs en vous, n’est-ce pas ? Vos p’tits loups auront beaucoup de plaisir à découvrir ces jeux qui ont égayé votre enfance. Vous avez oublié leurs règles ? Quelques minutes de recherche sur le Web suffiront pour vous rafraîchir la mémoire.



Crédit: Shutterstock



Crédit: Shutterstock



Poches à tout faire

Un atelier proposé par Isabelle Larouche, coordonnatrice de l’organisme À vos marques santé, qui œuvre pour le développement de saines habitudes auprès des jeunes de 0 à 17 ans et leurs familles.



Matériel nécessaire : chaussettes et gants usagés + riz ou couscous + fusil à colle chaude



«Il suffit de récupérer des chaussettes qui ne font plus aux enfants, de les remplir de riz ou de couscous, puis de fermer les extrémités à l’aide d’un fusil à colle chaude. Pour varier les formats, on peut même utiliser des gants. Ensuite, on se sert de ce qu’on a sous la main pour créer des cibles dans lesquelles on devra réussir à lancer les poches : cerceaux, plats en plastique de dimensions variées ou verres de plastique. Cette activité met donc à contribution la motricité fine des enfants, tout comme leur motricité globale. On pourra utiliser ces poches comme petites balles pour d’autres activités.»



Bulles d’art

Matériel nécessaire: liquide à vaisselle, 1/3 de tasse + eau, 2/3 de tasse + bicarbonate de soude, une pincée + colorant alimentaire, une goutte + baguette à bulles (du commerce ou fabriquée à partir d’un fil métallique ou d’un cure-pipe)



Mélangez tous les ingrédients dans un contenant en plastique en brassant bien. Plongez la baguette dans le liquide à bulles et faites souffler les enfants pour qu’ils forment des bulles. Laissez les bulles éclater sur une grande feuille de papier blanc. Et voilà une œuvre d’art!



Place à l’imagination

Lors des ateliers qu’elle donne aux intervenants de la petite enfance, Jocelyne Dubé, formatrice et animatrice à l’Association montréalaise pour le développement des loisirs des tout-petits, mise sur des activités qui mettent à profit la créativité des enfants.



Le jeu du ruisseau

Placez deux cordes à danser parallèlement sur le sol. Elles doivent être assez rapprochées afin de tracer un «cours d’eau». Chaque enfant détermine ce que ce ruisseau cache. Des grenouilles? Des écrevisses? Il doit ensuite le traverser sans se faire «attraper» par les bêtes qui y grouillent. À chaque tour, on éloigne les deux cordes l’une de l’autre pour augmenter le défi. Quand le ruisseau est trop large, l’enfant doit trouver des moyens de le franchir quand même: il peut marcher sur des roches, nager ou faire le parcours sur le dos d’un alligator! «Comme tout est possible dans ce jeu, l’enfant peut user de son imagination pour trouver des solutions, signale Mme Dubé. Il n’y a ni gagnants ni perdants. Chacun relève le défi à sa façon!»



Des jeux pour bouger

Voici les jeux préférés de Domitille Dervaux, psychomotricienne au centre de pédiatrie sociale La Maison de l’enfance de Saint-Laurent, pour stimuler la motricité et la créativité des petits.



Jeu des couleurs

Identifiez quatre contenants avec des cartons de couleurs différentes. Cachez des objets de ces mêmes couleurs à l’extérieur ou dans la maison et demandez aux enfants de partir à leur recherche, puis de les placer dans les bons contenants.



Je danse!

L’enfant danse sur de la musique et quand elle cesse, il doit s’arrêter et toucher le sol avec une partie de son corps désignée par l’adulte. Cette activité exerce sa motricité globale et sa coordination.



Chasse au trésor

Les participants doivent rapporter différents objets de la nature comme des roches, des branches, des fleurs et des feuilles. Pour stimuler leur coordination et leur équilibre, demandez-leur d’effectuer leur quête en sautant comme un kangourou, en rampant comme un serpent ou en volant comme un papillon. Utilisez ensuite les objets collectés pour faire un bricolage.



Crédit: Shutterstock



Crédit: Shutterstock



 Situation 3 

Vous êtes dans la salle d’embarquement à l’aéroport. Il va falloir patienter et jouer calmement, peut-être pendant plusieurs heures. Mission impossible sans écran?



Astuce de maman

Jeux de rôle «Quand nous allons chez le médecin, mon fils de 4 ans et moi improvisons des petites saynètes : il est le docteur et moi la patiente, ou bien nous auscultons ensemble son lapin en peluche… Lorsqu’il est malade ou qu’il doit recevoir un vaccin, ça lui permet de dédramatiser. Avec ma fille aînée de 8 ans, on joue souvent à la coiffeuse. Je lui tresse les cheveux ou je la laisse me faire des coiffures loufoques. Ça m’est égal si les gens autour de nous trouvent que j’ai l’air bizarre!»Noémie, maman de Louna, 8 ans, et Maxime, 4 ans



Voyage dans le passé

Apportez un album photo contenant des clichés de votre propre enfance. Les plus jeunes, qui n’ont pas toujours conscience que nous avons déjà eu le même âge qu’eux, seront émerveillés. Une belle occasion de leur raconter des anecdotes du passé.



Trousses de survie

Vos enfants ont trop de jouets qui finissent généralement éparpillés dans la maison? Ni vu ni connu, subtilisez-en quelques-uns pour constituer des sacs à surprises. Même si ces babioles ne sont pas nécessairement les préférées des enfants, ils seront ravis de les retrouver en arrivant dans la salle d’attente.



 



Crédit: Shutterstock



Crédit: Shutterstock



Situation 4

Toute la famille mange au resto, mais les plats tardent à arriver…



Astuce de maman 

Passer le temps «Quand ma fille était petite, les figurines de bébés animaux ont sauvé la mise plus d’une fois. J’en gardais toujours quelques-unes dans ma sacoche. Ensuite, c’était la construction de pyramides avec les petits contenants de lait et les enveloppes de sucre qui l’occupait. Maintenant, on joue au bonhomme pendu ou au tic-tac-toe sur les napperons de papier.» Marie-Anne, maman d’Alia, 7 ans



Jeu de mémoire

Toutes les personnes autour de la table doivent fermer les yeux, sauf une qui subtilisera un élément qui s’y trouve. Les autres doivent ensuite deviner ce qui manque. Pour augmenter le niveau de difficulté, on ajoute des choses: crayons, portefeuille, clés…



En avant les collations!

Quand vos petits monstres ont faim, il faut les nourrir sans tarder!



Un truc infaillible: disposer différents petits aliments (noix, craquelins, bonbons, etc.) dans les alvéoles d’un carton d’œufs. Émerveillement garanti au moment où chaque enfant se verra remettre sa boîte ! Et pas de panique… ils auront encore faim quand on leur apportera leur assiette.



 



Crédit: Shutterstock



Crédit: Shutterstock



Situation 5

Tout le monde en voiture!  Direction la maison des grands-parents, à deux heures de route. À peine quelques minutes après que vous avez démarré, la voix de votre plus jeune s’élève: «Quand est-ce qu’on arrive?»



Astuces de mamans

La magie des aimants «Dans notre voiture, nous avons une boîte contenant des animaux et des personnages aimantés et qui, une fois ouverte, sert de surface à jouer. C’est génial, car rien ne tombe! Et comme cette boîte ne sort jamais de la voiture, les enfants ont chaque fois du plaisir à la retrouver. Ils ne s’en lassent pas!» Aurélie, maman de Léopold, 4 ans, et Augustin, 2 ans



Aux aguets

«Quand j’étais petite, mes parents nous faisaient baisser la tête lorsqu’on passait sous des ponts ou des pancartes. Sinon, on se cognait la tête ! Avec mon frère, on faisait aussi semblant d’être des concessionnaires automobiles et, chacun notre tour, on choisissait la voiture qui était la plus belle et qui avait le plus de valeur à nos yeux. Le concours du premier qui trouvait une voiture jaune, un toit de maison vert, etc. marchait aussi à tout coup. Ces trucs tout simples occupent aujourd’hui ma fille pendant un bon moment.» Anick, maman de Lorianne, 3 ans



Français et mathématiques à l’honneur

«Mes enfants ont beaucoup de plaisir à jouer au jeu de l’alphabet. Maman ou papa détermine une lettre, et les enfants doivent repérer quelque chose qui commence par cette lettre. Pour les plus vieux, on propose plutôt un son. Par exemple, “ch”. Ça les occupe tout en exerçant leur français ! On se lance aussi des équations mathématiques. Celui qui trouve la réponse en lance une autre, et ainsi de suite. Ce jeu nous a déjà occupés durant tout le trajet entre Montréal et Granby!» Sophie, maman de Bryan, 11 ans, Drake, 8 ans, Aimy, 7 ans, William, 5 ans et Lexie, 11 mois



Partager sur Facebook