Toute la vérité

Quand cette femme accouche de son bébé mort-né, le médecin lui dit qu'elle n'a qu'à en faire un autre.
Quand cette femme accouche de son bébé mort-né, le médecin lui dit qu'elle n'a qu'à en faire un autre.




Quand cette femme accouche de son bébé mort-né, le médecin lui dit qu'elle n'a qu'à en faire un autre.
"Il y a des gens qui manquent cruellement d'empathie dans tous les domaines. "

On ne vous apprendra strictement rien en vous disant qu'il y a des gens qui manquent cruellement d'empathie, mais il y a des domaines d'emploi où ça peut devenir un véritable problème, comme dans le domaine de la santé, par exemple. 



Une femme au cœur brisé a révélé comment les médecins avaient laissé tomber son bébé mort-né pendant l'accouchement - et essayé de la réconforter en lui disant qu'elle "pouvait toujours avoir plus d'enfants".



Kristal Amezquita, de Temecula, en Californie, a relaté son expérience dans un message dévastateur et complètement bouleversant sur le web. 



En 2017, son amoureux et elle ont appris qu'ils attendaient un enfant.



Elle a écrit:



"Depuis que je suis une jeune fille, je savais que je voulais être une maman. J'ai toujours plaisanté en disant que j'avais été mise sur terre pour devenir mère."



Cinq mois après le début de sa grossesse, Kristal, alors âgée de 23 ans, a commencé à ressentir des douleurs inquiétantes. Et ce qui devait être l'un des plus beaux moments de sa vie est devenu un véritable cauchemar pour elle.






Les médecins lui ont dit que les problèmes étaient probablement des "douleurs de croissance" et que son échographie de 21 semaines qui devait avoir lieu 2 jours plus tard allait révéler s'il y avait des irrégularités.



Cependant, le lendemain, elle vivait dans une agonie constante et a demandé à son copain de la conduire à l'urgence à la fin de sa journée de travail. 



Kristal a ensuite été informée qu'elle était en train d'accoucher et qu'elle perdait le liquide amniotique dont son bébé avait besoin pour survivre.



Ils lui ont dit qu'ils pouvaient soit accélérer son travail avec des médicaments, soit permettre à son corps de suivre son cours. La jeune femme a pris la décision d'opter pour la dernière option.



Lorsque ses eaux ont éclaté, Kristal a réalisé l'ampleur de la situation. 



"[...]On m'a demandé si je voulais le tenir mais je voulais d'abord délivrer le placenta.[...] J'étais tellement sous le choc, le [médecin] qui a accouché Ian l'a simplement déposé quand il est sorti et me disait: 'C'est bon, tu es jeune, tu en auras plus, tu vas bien."



On a beaucoup de peine pour cette jeune maman au coeur brisé et pour ce petit ange qui n'aura pas eu la chance de la connaître et de vivre suffisamment longtemps pour savoir à quel point elle l'aimait. 



Et on espère que le médecin sera sujet à une plainte sévère pour son manque d'empathie. On ne remplace jamais un enfant décédé par un autre, et la jeune femme aurait mérité beaucoup plus de respect. Le petit coeur aurait aussi mérité plus de considération. 



Source & crédits photos: Daily Mirror




Partager sur Facebook