Toute la vérité

Selon Santé Canada, la poudre pour bébé serait dangereuse pour la santé
Selon Santé Canada, la poudre pour bébé serait dangereuse pour la santé




Selon Santé Canada, la poudre pour bébé serait dangereuse pour la santé
"Ce produit est utilisé depuis des générations dans les soins pour bébé."

C'est ce mercredi que la nouvelle est tombée. Elle fera probablement l'effet d'une bombe alors que ce produit est utilisé depuis des générations dans les soins pour bébé.

Le talc qui entre dans la composition de la poudre pour bébé pourrait être nocif pour l'être humain. Santé Canada l'a reconnu à la suite d'une évaluation qui est appuyée par Environnement Canada. Une information plutôt inquiétante. 

L'utilisation du talc dans l'industrie alimentaire et pharmaceutique ne poserait pas de problème en soit.

C'est plutôt lorsqu'il est exposé par voie orale ou cutanée qu'il comporterait des risques.

« L’inhalation chronique de talc entraîne des troubles de la fonction pulmonaire et des modifications fibrotiques chez l’être humain », a noté Santé Canada, mais on note cependant que la substance ne semblerait pas causer de cancer du poumon.




Un autre fait alarmant, «les méta-analyses des études chez l’humain publiées dans des revues à comité de lecture indiquent une association positive constante et statistiquement significative entre l’exposition périnéale au talc et le cancer de l’ovaire».

C'est donc dire que l'utilisation de talc dans les poudres, crèmes, antisudorifiques ou déodorants génitaux et même les bombes de bain couramment utilisées pourraient être la cause de certains cancer des ovaires. 

Santé Canada pense donc imposer « des mesures qui interdiraient ou restreindraient l'utilisation de talc dans un nombre limité de types de produits, notamment dans certains cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre. »

Plusieurs procédures judiciaires sont présentement en cours aux États-Unis contre l'entreprise Johnson & Johnson par des personnes qui aurait développé un cancer des ovaires.

On pense que l'utilisation de la poudre pour bébé sur une longue période serait en cause. 

Ce géant pharmaceutique fait face à beaucoup de condamnations qui totalisent des centaines de millions de dollars.

Il dément par contre tout lien qui pourrait exister entre ses produits et le développement d'un cancer des ovaires.

Une nouvelle très préoccupante qui risque de changer bien des choses dans nos routines de soins personnels.



Source : TVAnouvelles.ca




Partager sur Facebook