Toute la vérité

Trois semaines après qu'il ait été frappé par un joueur, l'arbitre n'est toujours pas remis
Trois semaines après qu'il ait été frappé par un joueur, l'arbitre n'est toujours pas remis




Trois semaines après qu'il ait été frappé par un joueur, l'arbitre n'est toujours pas remis
"Tout ça pour une simple pénalité!"

Il y a quelques temps de cela, l'histoire de cet arbitre de hockey avait fait le tour du Québec alors qu'un joueur mécontent dans un tournoi amical s'en était pris à lui en lui assénant un solide coup de poing. 

Suite à cela, même si l'évènement remonte à trois semaines, l’arbitre n'est toujours pas remis de ce coup violent à la tête tel qu'il le raconte au Journal de Montréal :

« Je pleure. Je m’énerve pour rien. J’ai mal au cœur et à la tête. Je ne mange plus. Les symptômes sont toujours bien présents », explique Philippe Paradis, 33 ans, du secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

Depuis, il est confiné chez lui ne pouvant même pas lire pendant plus de 5 minutes :

« J’ai tenté d’aller marcher. J’en paie encore le prix. Je n’ai plus envie de rien faire. Tout ça, au départ, pour une pénalité de deux minutes. »

Il a d'ailleurs pris sa retraite comme arbitre de hockey déplorant ce tragique évènement. C'est dans une rencontre amicale entre adultes qu'un joueur mécontent s'en est pris à lui suite à une pénalité qu'il n'a pas acceptée.




Cet acte gratuit et déplacé n'aide en rien pour faire la promotion de ce sport parfois trop pris au sérieux par les amateurs. 

Depuis cette agression, l'arbitre est incapable de travailler ou de faire ses tâches quotidiennes, il est l'ombre de lui-même. 

« Ma fille m’a dit hier qu’elle avait hâte que papa recommence à jouer avec elle, confie-t-il, visiblement ébranlé. Je savais que j’avais une commotion cérébrale, mais je ne pensais pas que ce serait aussi grave que ça. »



Même son humeur s'en trouve dérangée :

« J’en ai encore pour au moins un mois sans travailler. Au moins, mon employeur m’offre un bon soutien », termine-t-il.

La personne qui lui a donné ce coup de poing gratuit s'est rendue à la police suite à son geste, il a d'ailleurs été arrêté pour voies de fait grave. Il a par la suite été libéré en attendant sa sentence. 

Tout ça pour une simple pénalité!



Source : tvanouvelles

Crédit photo : Capture d'écran / tvanouvelles




Partager sur Facebook