Toute la vérité

Un ancien dirigeant de TVA a plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle envers une adolescente
Un ancien dirigeant de TVA a plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle envers une adolescente




Un ancien dirigeant de TVA a plaidé coupable à des accusations de nature sexuelle envers une adolescente
"Comme son dossier judiciaire était vierge, il est resté en liberté en attendant de passer devant le juge..."

C'est ce lundi que l'ancien directeur de l'information à Trois-Rivières, Sylvain Bourassa est passé devant le juge au palais de justice de St-George-de-Beauce.

Il a plaidé coupable à l'accusation d'avoir donné l'accès à un enfant à du matériel sexuellement explicite, il s'agissait dans ce cas d'une adolescente. 

Bourassa avait été arrêté en avril 2017 pour des gestes qui aurait été commis entre les mois de juin 2016 et d’avril 2017.

On l'avait également accusé de leurre informatique. Il y a cependant eu un arrêt des procédures pour ce chef d'accusation.




Une sentence de 90 jours de prison en plus d'une probation de 2 ans ont été proposées par les procureurs attitrés à ce dossier. Le juge chargé de l'affaire a accepté cette proposition de sentence, car comme l'accusé plaidait coupable, il évitait à la victime de témoigner. Il a aussi pris en considération les démarches thérapeutiques que Sylvain Bourassa avait entreprises suite aux évèvenements dont il était accusé. 

La Sûreté du Québec avait fait une perquisition chez l'accusé et y avait retrouvé du matériel informatique. Il était entré en contact avec sa victime via les réseaux sociaux.

Chef d’antenne de la salle des nouvelles de TVA Trois-Rivières lorsqu'il a été arrêté, il est maintenant suspendu sans solde.

Comme son dossier judiciaire était vierge, il est resté en liberté en attendant de passer devant le juge, mais en se conformant à de nombreuses conditions.



Source: Le Soleil

Crédit Photo: Facebook




Partager sur Facebook