Toute la vérité

Un cheval apaise les malades et détecte les tumeurs
Un cheval apaise les malades et détecte les tumeurs




Un cheval apaise les malades et détecte les tumeurs
"Cette histoire est tout à fait incroyable."

Les bienfaits des contacts des animaux avec les humains sont connus et même utilisés dans certains cas pour venir en aide à des personnes malades ou atteints de déficiences physiques ou intellectuelles.

On pense souvent aux chiens ou aux chats, mais il semblerait bien que les chevaux aussi peuvent avoir un impact très positif et Peyo nous le prouve aujourd'hui.

Peyo est un cheval qui fait la manchette présentement car il est l'invité d'honneur du Salon du Cheval à Paris-Nord Villepinte.




Hassen, qui s'en occupe, a créé une association qui porte le nom des Sabots du Coeur qui vient en aide aux personnes malades avec la précieuse aide de Peyo.

C'est France 3 qui indique dans la vidéo que vous allez voir ci-dessous comment toute cette aventure a commencé il y a 6 ans lorsque Hassen a compris que Peyo n'était pas un cheval comme les autres :

« Je n’arrivais pas à le comprendre. Et puis un jour, je me suis aperçu qu’il était toujours attiré par le même type de personnes à la fin des spectacles. Quel que soit leur âge, ils avaient tous une faiblesse, une douleur, ou une fragilité en eux, clairement visible. 

Il les suivait parfois jusqu’à leur voiture. Je me suis demandé pourquoi, ils arrivaient à le caresser et pas moi ? Pourquoi, ils pouvaient l’approcher, avoir accès à lui et pas moi ? »

Peyo et Hassen sont maintenant des compagnons inséparables. Ils vont tous les mois visiter des hôpitaux pour rencontrer des malades.

Le cheval est étudié de près par les médecins alors qu'il est capable de détecter des tumeurs et d'apaiser les malades par sa simple présence. C'est lui qui décide dans quelle chambre il va entrer. 

« Quand il s’arrête devant une chambre on essaie de comprendre pourquoi il la choisit elle, et pas une autre. Le cheval est libre et ce n'est pas parce qu'un malade réclame Peyo, qu'il va y aller. Une fois qu'il entre dans la chambre, on essaie de communiquer avec le patient. Le ramener à l'instant présent et réel.

Parfois on arrive à réduire les anxiolytiques, à amener de l’apaisement et de la douceur. Il faut voir ce cheval de 500 kilos, entrer dans la chambre et coller sa tête sur celle du patient. C’est un moment de grâce. »

On essaie de comprendre pourquoi il choisit d'entrer dans une chambre plutôt qu'une autre. 

« On essaie de comprendre quelle est la fréquence commune entre un enfant, une personne en fin de vie ou quelqu’un atteint de troubles psychiatriques. Quelle est cette fréquence qui va appeler Peyo ? Qui va diriger Peyo dans cette chambre avec cette personne-là ? Et non pas dans celle d'à côté alors que parfois, cette personne est dans un état plus grave ? » Peyo est un animal exceptionnel. Hassen est toujours présent près de lui et est ému à chaque fois de constater l'apaisement que peut apporter son cheval à une personne qui vit ses derniers moments. 

« Il m’a apporté l'apaisement. Il a réveillé en moi une vocation : accompagner des personnes en fin de vie... Jamais j'aurais pensé en être capable. Je viens du monde des paillettes et des athlètes de haut niveau. Le reste n’était pas dans mes priorités... La mort encore moins. Depuis 5 ans nous accompagnons 10 à 15 personne par mois jusqu’à leur dernier souffle. Parfois des enfants. C’est intense. »

Cette histoire est tout à fait incroyable. Les Sabots du coeur, Hassen et Peyo doivent être connus. Partagez à vos amis pour leur faire connaître.





Source : France 3

Crédit photo : Capture d'écran




Partager sur Facebook