Toute la vérité

Un fils donne une maison à ses parents comme cadeau de Noël
Un fils donne une maison à ses parents comme cadeau de Noël




Un fils donne une maison à ses parents comme cadeau de Noël
"Sa maman qui a travaillé comme préposée aux bénéficiaires ne se voyait pas du tout aller rester dans un CHSLD."

Stéphane Nadeau, âgé de 50 ans, a fait un énorme cadeau de Noël à ses parents en leur offrant une maison tout près de chez lui pour qu’il puisse en prendre soin d’eux lorsque nécessaire.

Les vendeurs de la maison ont été tellement touchés par le geste de cet homme pour ses parents qu’ils ont décidé d’accepter son offre d’achat même si d’autres acheteurs s’étaient manifestés avec des offres plus généreuses.

Depuis maintenant deux ans, Stéphane Nadeau, qui travaille pour Desjardins au siège social de Lévis, avait comme projet d’offrir une maison à ses parents.

Il voulait les avoir près de lui et des différents services pouvant leur être utiles alors que leur état de santé s’était détérioré dans les dernières années.




Une maison de style « bigénération » avait été envisagée au départ, mais Paul-Eugène, le père de Stéphane était réticent à cette idée. Lui et sa femme Paulette voulaient plutôt vendre leur maison qu’ils possédaient à Lac-Etchemin pour s’acheter ensuite un condo. 

« Je n’étais pas prêt à m’en venir à Lévis tout de suite. Mais après, j’ai compris que je n’étais pas fait pour vivre en appartement », explique Paul-Eugène, 83 ans à TVA Nouvelles

C’est par la suite que Stéphane a trouvé cette maison qui convient parfaitement à ses parents en plus d’être près de chez lui. Il reste quelques détails mais ses parents pourront emménager ce printemps. 

« Il nous surprotège un peu. Nous emmener ici, c’est le comble! On était malheureux là-bas. Quand il arrivait un problème de santé, c’était loin », affirme Paulette 80 ans. Celle-ci qui a travaillé comme préposée aux bénéficiaires ne se voyait pas du tout aller rester dans un CHSLD. 

« En tant que parent, même si ça coûte 4000 $ par année pour le hockey des enfants, tu payes et tes enfants vont être heureux. Moi, c’est l’inverse. Quand bien même que ça me coûterait 4000 $ par année pour qu’ils soient bien et heureux dans leur maison, c’est juste un retour du balancier », explique Stéphane.

Les deux autres fils du couple sont décédés et leur fille réside au Texas depuis plusieurs années, ce qui fait de Stéphane le seul enfant pouvant s’occuper de ses parents. Celui-ci a d’ailleurs eu très peur en décembre 2017 alors qu’il a fait un infarctus. Il a immédiatement pensé à ses parents en se disant qu’il ne pouvait pas partir et les laisser. Suite à cela, il devra être opéré pour de multiples pontages en 2019.

« C’est la convalescence qui me tanne le plus. C’est un mauvais « timing » : il y a des réparations à faire sur la maison et je veux les faire moi-même », explique Stéphane.

En espérant que tout se passe bien pour Stéphane et ses parents en 2019, nous saluons ce geste d’une grande générosité.



Source : tvanouvelles

Crédit photo : Capture d'écran / tvanouvelles




Partager sur Facebook