Toute la vérité

Un homme âgé de 74 ans décide de ralentir la circulation dans son quartier avec un sèche-cheveux
Un homme âgé de 74 ans décide de ralentir la circulation dans son quartier avec un sèche-cheveux




Un homme âgé de 74 ans décide de ralentir la circulation dans son quartier avec un sèche-cheveux
"Il a suscité de nombreuses réactions."

Ulf Schwerin est âgé de 74 ans et il n'a pas froid aux yeux. Vivant dans le même quartier depuis plus de 40 ans, il était agacé par les automobilistes qui ne respectent pas les limites de vitesse et qui roulent trop vite. Il a donc décidé de prendre les choses en main, mais pas avec n'importe quoi, avec un sèche-cheveux.

Depuis de nombreuses années, les voitures roulent très vite sur la route tout près l'église de son village. Selon lui, les panneaux de signalisations ne seraient pas clairs et même s'il a fait des demandes aux autorités pour que des changements soient effectués, rien n'a changé.

Après réflexion, il a eu une idée géniale pour faire respecter les limites de vitesse. Il s'est d'ailleurs inspiré d'une publication britannique parue sur les réseaux sociaux.

Dans cette publication, une femme dont la fille avait été heurtée par un véhicule qui roulait trop vite a décidé de se tenir sur le bord de la route en pointant les véhicules avec un sèche-cheveux.

Comme le sèche-cheveux ressemble au radar mobile utilisé par les policiers pour vérifier la vitesse des voitures, en l'apercevant, les gens ralentissaient.




Ulf a donc décidé de faire la même chose dans son quartier. Il s'est vêtu d'un gilet jaune, s’est approché de la rue et il a commencé à pointer les véhicules avec le séchoir à cheveux de sa femme.

Son geste a suscité de nombreuses réactions tant positives que négatives. On se demande également si c'est légal de se faire passer pour un policier.

Selon le chef de groupe du centre de contrôle de la circulation de la police d'Örebro, Mikael Cederblad, il n'y aurait rien d'illégal.

Il explique :

« Tant qu'il n'arrête pas les voitures ou ne prend pas un marqueur et n'écrit pas la police sur le gilet, ça va. »

Êtes-vous d'accord avec lui? Feriez-vous la même chose au besoin?



Source : tellerreport.com

Crédit photo : Capture d'écran / svt.se




Partager sur Facebook