Toute la vérité

Un locataire trouve un petit garçon attaché seul dans le noir dans un bâtiment près de chez lui
Un locataire trouve un petit garçon attaché seul dans le noir dans un bâtiment près de chez lui




Un locataire trouve un petit garçon attaché seul dans le noir dans un bâtiment près de chez lui
"Sans son aide, le petit garçon aurait certainement souffert de maltraitance encore longtemps."

Cette triste histoire est malheureusement vraie. Aucun enfant ne devrait vivre pareille horreur. Heureusement, quelqu'un est intervenu pour sauver ce petit garçon. Il est maintenant en sécurité loin de ses bourreaux.

Juan Vaquera habitait à Dallas dans une petite roulotte louée. Son propriétaire vivait pas très loin avec sa femme et leur enfant, un petit garçon âgé de 6 ans. Juan aimait bien ce petit qui venait souvent le voir pour lui demander gentiment à manger.

Une nuit, Juan est sorti à l'extérieur parce qu'il entendait un bruit étrange. Une voix douce, comme étouffée. Armé de la lampe de son téléphone portable, il a exploré la cour afin de découvrir d'où provenait cette voix.

Derrière sa roulotte se trouvait un hangar appartenant à son propriétaire. Mais le bâtiment était fermé à l'aide d'un cadenas. Il a demandé s'il y avait quelqu'un et c'est le fils de son propriétaire qui lui a répondu.






Crédit photo : Gofoundme



Il a expliqué à Juan qu'il était enfermé dans le noir, les mains attachées, sans lit ou couverture depuis plus de 4 heures.

Le pauvre avait pris son dernier repas le matin même et il était 22 h.

Juan a immédiatement alerté les autorités et des policiers se sont rendus sur place. Ils ont intercepté le propriétaire et sa compagne pour avoir la clé et ouvrir la porte du hangar. Ils ont découvert le petit garçon les mains attachées derrière le dos, il était dans le noir à même un plancher sale et froid.

Les parents ont tenté d'expliquer que le petit garçon volait de la nourriture et c'est pourquoi il avait été puni. Ils ont été reconnu coupable de négligence et sont maintenant en prison. Juan a dû quitter son logement mais il ne regrette pas du tout son geste.

Sans son aide, le petit garçon aurait certainement souffert de maltraitance encore longtemps.





Source : CBS

Crédit photo : Capture d'écran /
CBS




Partager sur Facebook