Toute la vérité

Un père de famille perd le contrôle de son véhicule et meurt à cause d'un nid-de-poule
Un père de famille perd le contrôle de son véhicule et meurt à cause d'un nid-de-poule




Un père de famille perd le contrôle de son véhicule et meurt à cause d'un nid-de-poule
"Son mari a crié lors de l'impact avec le nid-de-poule pour ensuite ne plus émettre un son."

À chaque printemps nous les voyons revenir avec un grand découragement. Les nids-de poule surviennent un peu partout sur le réseau routier du Québec, et comme celui-ci est dans un piteux état, nous avons l’impression que c’est pire d’année en année. 

À un point tel, qu’un jeune papa a perdu le contrôle de son véhicule suite à un impact dans un immense nid-de-poule.

Il n’a pas été en mesure de reprendre le contrôle de son automobile et a terminé sa course en frappant un véhicule du ministère des Transports qui était stationné sur le côté de la route. 

Arrivé au Québec avec sa famille il y a quelques mois de cela, Ihor Horbanov, qui rêvait de se faire une nouvelle vie a péri d’une façon bien tragique, et ce, à cause du mauvais état de nos routes.

Une histoire terrible!




C’est le 11 mars dernier qu’il n’a eu aucune chance alors qu’il roulait sur l’autoroute 30 tout près de Verchères en Montérégie. Sa femme était à ses côtés dans la voiture lorsque les évènements sont survenus. Ses deux jeunes enfants étaient également sur le siège arrière. 



« Je pensais que la jante avait explosé. Juste après avoir frappé le trou, le véhicule a tourné à 90 degrés et il n’avait plus de contrôle sur le volant », raconte la femme Hanna Horbanova à TVA Nouvelles.

Selon TVA, le nid-de-poule était rempli d’eau et mesurait environ 1,5 m de large. Un témoin de la scène avait même affirmé anonymement qu’il avait « rarement vu ça ».

Selon ce qu’elle raconte, tout s’est passé très rapidement. Son mari a crié lors de l’impact avec le nid-de-poule pour ensuite ne plus émettre un son. Son mari âgé de 32 ans a été conduit à l’hôpital mais il n’a malheureusement pas survécu. Sa femme et ses enfants s’en sont sortis miraculeusement sans blessures graves. 

Le nid-de-poule aurait été signalé aux autorités quelques jours avant l’accident. Celui-ci avait été déjà colmaté une première fois, mais il serait réapparu rapidement suite à l’écoulement d’eau provenant du viaduc tout près. Cette portion de l’autoroute est d’ailleurs souvent problématique lors des épisodes de dégel. 

La famille est en deuil et la situation n’est pas facile. Nouvellement arrivée au Québec, Mme Horbanova ne parle pas français. Il est donc difficile pour elle de se trouver un emploi. Elle craint de devoir retourner dans son pays en janvier.

« Je me sens très mal. La seule chose qui me tient debout, ce sont les enfants. Je veux rester ici pour les élever. C’est très difficile », explique-t-elle.

Plusieurs personnes lui sont venus en aide et une collecte de fonds a été organisée sur le site de GoFundme pour l’aider à payer les funérailles et pour qu’elle puisse rembourser certaines dépenses. Vivre un deuil est une chose, mais s’inquiéter pour l’avenir de ses enfants et ne pas savoir où la famille va se retrouver d’ici quelques mois doit être pour cette pauvre femme une épreuve terrible.



Source : tvanouvelles




Partager sur Facebook