Toute la vérité

Une famille se voit forcée de retirer les décorations de Noël de leur maison parce qu'il est trop tôt
Une famille se voit forcée de retirer les décorations de Noël de leur maison parce qu'il est trop tôt




Une famille se voit forcée de retirer les décorations de Noël de leur maison parce qu'il est trop tôt
"Qu'en dites-vous?"

Le temps des Fêtes est une période particulièrement appréciée des familles en Amérique du Nord. Lorsque le mois de novembre fait son entrée, il n'est pas rare de voir des maisons illuminées par les guirlandes de lumières colorées, et ce, parfois dès les premiers jours.

Mais alors que certaines personnes sont très enthousiastes de se mettre à la tâche, d'autres préfèrent attendre le mois de décembre et peuvent même être agacés de voir leurs voisins décorer trop tôt.

C'est d'ailleurs le cas de cette famille qui vit au États-Unis.

Comme le rapporte CTV, Claudia et Nick Simonis se sont vus obligés de retirer les décorations de Noël de leur maison parce que leurs voisins considéraient qu'il était trop tôt.




C'est l'association de propriétaires de leur quartier à San Antonio au Texas qui a fait pression sur eux car ils étaient les seuls à avoir décoré leur maison. 

La famille Simonis adore Noël, c'est pourquoi ils ont décidé de décorer leur maison dès le 1er novembre, décision qui n'a pas fait l'unanimité chez leur voisin. Ils ont donc reçu trois jours plus tard, une lettre qui demandait de retirer les décorations et de les remettre plus tard lorsque Noël sera plus rapproché. 

Nick Simonis a été très agacé d'avoir reçu cette lettre et il ne comprend pas pourquoi cette association peu décider de la date à laquelle il décore sa maison pour les Fêtes.

De plus, le couple attend un nouvel enfant et c'est pourquoi ils avaient décidé de décorer plus tôt cette année pour être certain de ne pas devoir le faire trop proche de la date prévue d'accouchement. 

L'enthousiasme de cette famille a été brimé par leurs voisins et ils ont dû dépenser encore plus d'énergie pour défaire et refaire ce qu'ils avaient déjà fait.



 



Source: CTV News

Crédit photo : CTV News




Partager sur Facebook