Toute la vérité

Une femme est recherchée pour avoir toussé volontairement sur un bébé dans un magasin
Une femme est recherchée pour avoir toussé volontairement sur un bébé dans un magasin




Une femme est recherchée pour avoir toussé volontairement sur un bébé dans un magasin
"Elle n'a pas été identifiée ni appréhendée."

La pandémie a changé notre manière de vivre et certains mots qui ne faisaient pas partie de notre vocabulaire sont maintenant chose commune dans notre quotidien.

Distanciation sociale en est un bon exemple. La santé publique nous demande de respecter une distance de 2 mètres en tout temps avec les gens qui nous entourent et de porter un couvre-visage lorsque c'est impossible.

Mais force de constater que ces directives ne sont pas respectées par tout le monde et que certaines personnes vont même jusqu'à mettre en danger volontairement la vie des autres.

Cette femme d'une soixantaine d'années est recherchée par le Service de police de San José en Californie. Son geste, filmé par une caméra de surveillance d'un commerce de yogourts glacés, a été diffusé sur les réseaux sociaux par la police pour tenter de l'identifier. Elle a rapidement semé l'indignation des internautes.




On la voit clairement qui tousse volontairement sur un bébé ce qui est considéré comme une agression en ces temps de pandémie comme l'indique ABC7News.

Elle s'approche et enlève son masque pour tousser dans le visage de l'enfant. Comment peut-on vouloir faire du mal de cette manière à un enfant?

« L'enquête préliminaire a révélé que la suspecte était contrariée par le fait que la femme qui se trouvait derrière elle ne maintenait pas une distanciation physique appropriée.

La suspecte a quitté les lieux et n'a pas été identifiée ni appréhendée », explique le sergent Enrique Garcia en charge de l'enquête.

Partagez cette vidéo pour tenter de retrouver cette dame qui mérite d'être sanctionnée pour ce geste tout à fait inaccessible.





Source : ABC7News & Youtube / SanJosePolice

Crédit photo : Capture d'écran / Youtube /
SanJosePolice




Partager sur Facebook