Toute la vérité

Une femme venant d'accoucher de triplés meurt laissant 5 enfants à son mari
Une femme venant d'accoucher de triplés meurt laissant 5 enfants à son mari




Une femme venant d'accoucher de triplés meurt laissant 5 enfants à son mari
"Une histoire si triste mais si belle à la fois."

Casi et Joey Rott étaient très heureux d’accueillir les trois nouveaux bébés dans la famille et ils étaient très excités de les présenter à leurs deux autres filles en janvier 2016.

Casi s’était bien remise de la naissance des triplés et avait reçu son congé de l’hôpital après quelques jours comme son état de santé le permettait.

Cependant, deux jours après son retour, elle a commencé à ressentir des douleurs à la poitrine. Son mari inquiet l’a immédiatement amené à l’hôpital et c’est alors que les médecins ont découvert qu’elle faisait une embolie pulmonaire. 

Elle a été traitée pour ce problème et on l’a retournée chez elle. Malheureusement, elle est morte quelques jours plus tard laissant 5 enfants, dont trois poupons, sans maman.




Alors qu’ils s’étaient rencontrés en 2004, le couple était très amoureux et voulait une grande famille. C’est pourquoi ils étaient très contents d’avoir des triplés pour ajouter à leur famille trois autres enfants. Mais Joey était loin de se douter qu’il allait se retrouver seul avec 5 enfants, 10 jours après l’accouchement. Il était dévasté. Sa famille et ses proches ont alors décidé de lui venir en aide. Une collecte de fonds a été organisée à ce moment ce qui lui a enlevé un certain stress monétaire. 

Cette terrible épreuve l’a rendu plus fort et il élève depuis ses enfants dans le souvenir de leur mère à qui il aurait tellement fait plaisir de les voir grandir. 

Même si parfois le chagrin le submerge, il regarde ses enfants et trouve la force de continuer comme sa femme aurait voulu qu’il le fasse. 

Une histoire si triste mais si belle à la fois. Joey et ses enfants vivront pour toujours avec le souvenir de Casi dans leur coeur qui veille sur eux de l’endroit où elle est désormais.






Partager sur Facebook