Toute la vérité

Une immatriculation et un certificat de pilote seront maintenant nécessaires pour les drones
Une immatriculation et un certificat de pilote seront maintenant nécessaires pour les drones




Une immatriculation et un certificat de pilote seront maintenant nécessaires pour les drones
"Qu'en pensez-vous ?"

Les opérateurs de drone devront maintenant immatriculer leur bolide et obtenir une certification de pilote pour le faire voler à compter du printemps prochain a annoncé Transport Canada ce mercredi. 

La nouvelle règlementation sera mise en application le 1er juin prochain et s'appliquera à tous les appareils pesant entre 250 grammes et 25 kilogrammes. 

Deux catégories seront instaurées par le gouvernement soit de base et avancée. Même si vous utilisez un drone pour le loisir, vous devrez vous conformer à ce règlement. De quoi en décourager plusieurs. 

Pourquoi une telle réglementation? Beaucoup d'incidents ont eu lieu près des aéroports, dérangeant le trafic aérien. 

« Nous avons été attentifs aux commentaires des Canadiens et avons mis à jour notre règlement afin de trouver le juste milieu entre l’aspect pratique et l’utilisation sécuritaire des drones », a expliqué le ministre des Transports, Marc Garneau.




« Les drones appartiennent à un secteur économique important et prometteur qui est susceptible d’améliorer nos vies et de relier les collectivités de tout le pays, a-t-il poursuivi. Notre nouveau règlement créera de nouvelles possibilités pour les Canadiens en établissant un cadre réglementaire sécuritaire et prévisible qui permettra à l’industrie d’innover et aux pilotes de drone à des fins récréatives, et autres, d’accéder en toute sécurité à l’espace aérien canadien. »

Voici donc les nouvelles règles pour l'opération d'un drone :

Immatriculer son drone et y écrire son numéro d’immatriculation

Passer un examen en ligne pour obtenir un certificat de pilote pour les opérations de base ou les opérations avancées

Avoir au moins 14 ans pour les opérations de base et 16 ans pour les opérations avancées, à moins d’être supervisé par une personne titulaire des certificats appropriés

Rester à une altitude inférieure à 122 m (400 pieds) au-dessus du sol

Rester loin du trafic aérien

Est-ce que ces nouvelles règles vont vous décourager?



Source : tvanouvelles




Partager sur Facebook