Toute la vérité

Une maman dévastée perd son enfant de 5 mois, qui était un grand prématuré
Une maman dévastée perd son enfant de 5 mois, qui était un grand prématuré




Une maman dévastée perd son enfant de 5 mois, qui était un grand prématuré
"Malgré sa douleur, elle n'a que de bons mots pour le personnel de l'hôpital qui s'est occupé d'eux. "

Tous les parents peuvent vous le dire: La perte d'un enfant est probablement  le pire cauchemar qui puisse arriver pour eux, et on a les larmes aux yeux juste d'y penser. Il n'y a pas de souffrance pire pour un être humain. 



Une maman dont le bébé est mort, âgée de cinq mois, a déclaré qu'elle n'oublierait jamais le jeune coquin qui a apporté tant de bonheur dans sa vie, malgré son trop court passage dans celle-ci.



Natasha Jenson a donné naissance à Jenson John Hill alors qu'elle n'était enceinte que de 26 semaines. Le petit bonhomme était donc extrêmement prématuré, et une naissance aussi tôt dans la grossesse est forcément risquée. 



Wales Online a rapporté que le tout-petit pesait à peine une livre et quatre onces et souffrait de plusieurs complications majeures.



Il est malheureusement décédé le 5 octobre dernier, mais au cours de sa courte vie - dans laquelle il n'a jamais quitté l'hôpital -, il a rendu sa maman extrêmement fière de son esprit tenace et de son petit côté guerrier qui s'accrochait à la vie.

 



La jeune femme âgée de 24 ans a tenu à rendre hommage au formidable personnel hospitalier de l'unité de soins intensifs néonatals de l'Hôpital universitaire de Pays de Galles,  qui a tout mis en œuvre pour tenter de maintenir son bébé en vie. Elle a eu la chance d'être accompagnée d'une équipe passionnée qui a travaillé d'arrache-pieds.



"Je n'oublierai jamais Jenson. [...]La plupart des bébés ont tendance à être très fatigués et somnolents après une opération - mais pas lui. Il était bien réveillé et voulait tirer tous ses fils. [...]Il a fait tellement de choses qu'il n'aurait pas dû être capable de faire."



Natasha, de Townhill à Swansea, a eu une grossesse parfaitement normale et sans aucune complication jusqu'à ce qu'elle passe ce qui devait être un simple examen de routine au mois de Mai. 



Elle a expliqué:



"J'ai fait une fausse couche tardive en 2016, alors ils m'ont surveillée de près tout au long de ma grossesse [...] Le 16 mai, j’ai passé un scan pour vérifier que le bébé grandissait bien. Mais ils ont vite compris qu’il n’y avait pas d’eau [entourant le bébé] et qu’il y avait des trous dans le cordon ombilical."



Elle ajoute:



"J'ai été envoyée directement dans la salle de travail et j'ai accouché plus tard dans la journée à 13h50. C'était si effrayant."



Natasha a déclaré qu'il y avait deux groupes de médecins dans la salle d'opération. Comme on s'en doute, l'un des groupes devait s'occuper de la maman, et le deuxième s'occupait du petit trésor. 



"Chez de nombreux bébés prématurés, leurs yeux sont soudés, mais celui de Jenson était grand ouvert, ce qui était bon signe[...]Il était si petit que je pouvais le tenir dans une main. Il avait un petit sac autour de lui pour garder la chaleur de son corps à l'intérieur."






 



"Son estomac devenait de plus en plus grand et il montrait des signes de douleur. Son rythme cardiaque et son pouls étaient également élevés[...]Il était encore absolument minuscule et avait à peine plus de deux semaines lorsqu'il a subi son premier traitement chirurgical d'urgence."



Cependant, le syndrome du lait caillé, associé à ses poumons sous-développés, s’avère trop difficile à supporter pour Jenson. Il décède le 5 octobre.



"Jenson a eu les meilleurs soins de sa vie et le personnel a fini par être comme une famille"



On lui offre nos sincères condoléances dans cette épreuve terriblement difficile.

 Source & Crédits photos: Daily Mirror




Partager sur Facebook