Toute la vérité

Une maman sans membre perd son fils alors qu'il n'a que 19 ans
Une maman sans membre perd son fils alors qu'il n'a que 19 ans




Une maman sans membre perd son fils alors qu'il n'a que 19 ans
"Nous lui souhaitons beaucoup de force pour passer à travers cette terrible épreuve."

La vie ne donne pas la même chance à chacun, Alison en sait quelque chose mais jamais elle ne s'est plainte. Elle est née sans bras ni jambe, abandonnée par ses propres parents à cause de son état, elle n'a pas laissé son handicap brimer sa vie. Au contraire, elle a eu une carrière comme artiste renommée et elle a réalisé son rêve le plus cher, devenir maman. 

Elle aimait beaucoup l'école, elle a donc fait des études artistiques à l'Université de Brighton.

Elle a même reçu une médaille en 2003 de la Reine elle-même pour ses services dans son domaine.

C'est en 1999 qu'elle donne naissance à son fils après plusieurs fausses couches. 

« Quand mon garçon est né, j'étais euphorique. Il était en bonne santé, il était doux, il était un miracle », a-t-elle écrit dans un livre publié dans le magazine The Guardian.

Le harcèlement ne l'a jamais dérangée, mais avec l'arrivée de son fils, le regard des autres sur lui à cause de son propre handicap la préoccupait.









 



 


 




 






 




 


 


 




 


 




 


 


 





 


 



Une publication partagée par Alison Lapper MBE (@alison_lapper_mbe) le






« Mon handicap n'a jamais créé de barrière entre nous, mais si les enfants de l'école l'embêtent ou lui font des commentaires négatifs sur sa mère, il aura peut-être de la difficulté à s'en sortir. »

« Cela me rend parfois nerveuse, mais je sais que nous allons réussir et nous en sortir avec le sourire. Nous avons toujours fait ça. »

Cependant, son fils Parys est tombé dans l'enfer de la drogue. Souffrant de maladie mentale, il avait peine à prendre soin de lui et sa mère n'arrivait pas à l'aider. À 19 ans, il a été retrouvé mort. On soupçonne une overdose. 

« Je ne veux pas qu'on se souvienne de mon fils comme d'un toxicomane, juste un autre dans la file qui est mort de drogue. Les drogues étaient une conséquence de ce qu'il avait vécu. »

Le fils d'Alison n'aura jamais fêté son 20e anniversaires. Courageuse, elle tente de continuer à vivre malgré cette grande perte. 

Nous lui souhaitons d'ailleurs beaucoup de force pour passer à travers cette terrible épreuve.



 






 



 


 




 






 




 


 


 




 


 




 


 


 





 


 



Une publication partagée par Alison Lapper MBE (@alison_lapper_mbe) le






Source : The Guardian

Crédit photo : Instagram




Partager sur Facebook