Toute la vérité

Une mère ayant vécu le pire veut mettre en garde contre le danger de faire dormir un enfant dans un grand lit
Une mère ayant vécu le pire veut mettre en garde contre le danger de faire dormir un enfant dans un grand lit




Une mère ayant vécu le pire veut mettre en garde contre le danger de faire dormir un enfant dans un grand lit
"Elle veut mettre en garde les autres parents de ne pas faire la même erreur qu'elle."

C'est en mars dernier que Paige Ferguson et Blake Linton ont rendu visite à des amis en emmenant leur fils qui était âgé de 6 mois.

Comme ils ne pouvaient pas apporter de berceau, lorsqu'est venu le temps de coucher l'enfant, ils l'ont couché dans l'un des lits d'adultes de la maison. 

Ils avaient bien sûr pris soin d'entourer leur fils d'oreiller pour l'empêcher de tomber, premier réflexe qu'un parent ferait. Cependant, les oreillers n'ont pas empêché le petit Colton de tomber du lit qui avait une hauteur d'environ 60 centimètres. 

Dans un message sur sa page Facebook, la mère de Colton a raconté sa triste histoire. Après la chute, il a eu une petite bosse sur la tête, il a pleuré pendant quelques temps, mais il était alerte et éveillé. 

Ils ont quant même tenu à faire examiner leur fils par un médecin.




« Nous étions convaincus qu'il dirait qu'il était tombé sur la tête, qu'il avait une bosse mais que tout irait bien », a expliqué Paige sur sa page Facebook. Mais, ce n'était pas le cas. Après examen, les médecins ont constaté que Colton avait une fracture du crâne et que du sang s'était infiltré dans son cerveau.

Il était dans un état critique et on l'a transporté d'urgence dans un hôpital de Memphis pour être soigné.

« Je savais que quelque chose n'allait pas quand j'ai demandé si tout allait bien et que tout le monde a répondu 'nous faisons ce que nous pouvons' », dit Paige.

« Personne n'arrivait à me dire oui », continue-t-elle. 

Suite à une IRM et une intervention chirurgicale, les pronostics n'étaient pas très bons pour le petit Colton qui souffrait d'une grave lésion au cerveau. 

« Je vais être très honnête ... Colton pourrait ne pas survivre. Colton pourra peut-être survivre mais ne pourra peut-être jamais parler ou communiquer, Colton n'aura peut-être aucun problème ou Colton pourrait avoir un retard de développement », a écrit Paige dans son message.

Elle veut mettre en garde les autres parents de ne pas faire la même erreur qu'elle. Cet accident aurait facilement pu être évité. 

Partagez cette histoire pour faire connaître ce grand danger.






Partager sur Facebook