Toute la vérité

La ''Mère Ordinaire'' Bianca Longpré partage un touchant texte sur le fait de vieillir
La ''Mère Ordinaire'' Bianca Longpré partage un touchant texte sur le fait de vieillir




La ''Mère Ordinaire'' Bianca Longpré partage un touchant texte sur le fait de vieillir
"Un message rempli d'amour et de positivisme"

Si vous êtes une maman un peu active sur les réseaux sociaux (et en fait, même si vous ne l'êtes pas, ça s'applique probablement aussi), vous connaissez certainement Bianca Longpré, alias la ''Mère Ordinaire''. 



C'est que la maman de trois enfants, qui est en couple avec l'humoriste François Massicotte, fait énormément parler d'elle. Très active sur Facebook, elle y raconte les péripéties de sa vie de maman, dans lesquelles beaucoup de ses lectrices s'identifient chaque fois. 



Elle organise également des spectacles, des ''Soirées de filles'' qui font fureur, et on peut dire que sa carrière va très bien. 



Le petit hic? De plus en plus d'internautes déplorent le fait qu'elle semble toujours publier que des choses négatives, comme si la maternité n'était que source de tracas, de stress et de soucis. 



Pour son anniversaire, elle a cependant partagé un message magnifique sur le fait de vieillir. En voici un extrait: 




''Quand j’me regarde j’les vois mes rides, mais câline, j’les haïs pas. Ma face change, mon corps change, j’ai pu 20 ans, c’est la vie, mais je m’accepte. J’accepte de vieillir....



Même si j’évite le miroir de mon char en plein jour, parce que ce maudit miroir là empire tous c’qui m’énarve sur ma tête, dont ma repousse grise et les poils qui me poussent partout dans face.😂



A 40 ans on commence à savoir c’est quoi l’important: la famille, les enfants, la santé, ce qu’on laisse derrière nous. On comprend que le bonheur c’est un état d’âme. Ça sert à rien de l’chercher, y’é là, dans les p’tites affaires ben ordinaires.'' 




Voici le texte intégral qu'elle a partagé sur Facebook:






Source: Facebook de Bianca Longpré

Crédit photo de couverture: Instagram de Bianca Longpré




Partager sur Facebook