Toute la vérité

La fessée est dorénavant interdite en France
La fessée est dorénavant interdite en France




La fessée est dorénavant interdite en France
"Devrait-on l'interdire aussi au Canada? Qu'en pensez-vous ?"

Alors que le débat faisait rage depuis plusieurs années, c'est maintenant chose faite.

Dans la nuit de jeudi à vendredi l'Assemblée nationale en France a voté en faveur de la proposition de loi qui vise à interdire les violences éducatives ordinaires (dont la fessée).

C'est la députée MoDem, Maud Petit qui a porté le texte qui a été adopté par 51 voix contre 1 et 3 absentions. Elle a d'ailleurs répété que : « la violence n’est pas un mode d’éducation, elle est même tout le contraire ».

Une mention sera ajoutée dans un article de loi déjà existant disant ceci : « l’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques » à l’encontre de leurs enfants.




La France devient ainsi le 55e pays à interdire les corrections éducatives dont la fessée. Cette loi se veut symbolique et ne prévoit pas de sanctions pénales pour le moment.

On veut plutôt favoriser une prise de conscience de la population.  

Selon la ministre française de la Santé, Angnès Buzyn, en 2017 : « 47 745 mineurs ont été victimes de violences, de mauvais traitements et d’abandon […]. Entre 2012 et 2016, 363 décès d’enfants ont été recensés, soit une sinistre moyenne de 72 enfants qui meurent chaque année ».

C'est 85 % des ménages français avec enfants qui utiliseraient la violence comme méthodes éducatives d'après la Fondation pour l'enfance. Ce qui est un chiffre pour le moins préoccupant. Une étude parue en 2012 dans la revue Déviance et Société avait d'ailleurs démontré que dans les pays où une telle loi avait été votée, un rapide changement des mentalités était survenu. 

Selon vous, est-ce que la fessée est un moyen éducatif désuet en 2018? Devrait-on l'interdire aussi au Canada?



Source : Le Parisien




Partager sur Facebook