Toute la vérité

La myopie pourrait bien devenir chose du passé grâce à des gouttes oculaires
La myopie pourrait bien devenir chose du passé grâce à des gouttes oculaires




La myopie pourrait bien devenir chose du passé grâce à des gouttes oculaires
"Testées sur des cochons, les gouttes se sont avérées efficaces et elles devraient être testées sur des humains au cours de l'année."

La myopie est très répandue à travers le monde. Ce trouble de la vue empêche de voir correctement de loin à différents degrés obligeant les personnes qui en souffrent à porter des lunettes ou des verres de contact.

Présentement, le seul moyen définitif pour contrer ce problème est la chirurgie réfractive. 

Cependant, même si cette opération est très efficace, elle n'est pas payée par la Régie de l'assurance maladie et rares sont les compagnies d'assurance privées qui la rembourse.

Mais avec les progrès technologiques, une autre alternative pourrait bien faire son apparition dans un proche avenir. Une équipe d'ophtalmologistes israéliens vient de mettre au point des gouttes oculaires qui permettraient de corriger la vue agissant sur la myopie et l'hypermétropie.




Testées sur des cochons, les gouttes se sont avérées efficaces et elles devraient être testées sur des humains au cours de l'année.

C'est le centre médical Shaare Zedek et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’université Bar-Ilan, en Israël qui a mis au point ces gouttes révolutionnaires. 

Grâce à la nanotechnologie ces gouttes ont permis de réparer la cornée des cochons sur lesquelles elles ont été testées promettant ainsi des résultats très intéressants pour les humains dans un proche avenir.

Les nanodrops qui sont contenus dans ces gouttes répareraient donc la cornée pour permettre aux personnes traitées de bien voir de proche et de loin. Présentement, la posologie sur les humains n'est pas encore au point. Il est donc impossible de savoir combien de temps à quelle fréquence elles devront être utilisées.

Mais si cette technologie est concluante dans les essais cliniques sur les humains, elle pourrait bien vous délivrer de vos lunettes.



Source : ouestfrance




Partager sur Facebook