Toute la vérité

Le pédiatre Jean-François Chicoine déclenche la colère sur le Web en parlant de la consommation d'alcool pendant la grossesse
Le pédiatre Jean-François Chicoine déclenche la colère sur le Web en parlant de la consommation d'alcool pendant la grossesse




Le pédiatre Jean-François Chicoine déclenche la colère sur le Web en parlant de la consommation d'alcool pendant la grossesse
"Il tient des propos choquants à l'émission Deux filles le matin"

Le pédiatre Jean-François Chicoine a le bien-être des enfants au premier plan. Lorsque vient le moment de donner son opinion sur un sujet, il le fait avec franchise et ne se soucie pas des vagues que cela peut provoquer. 

De passage à l'émission Deux filles le matin ce mardi, il n'a pas mâché ses mots lorsqu'il s'est prononcé sur la consommation d'alcool pendant la grossesse. À tel point que certains téléspectateurs ont fortement réagit.

Il a expliqué que dans le premier trimestre, il est très important de ne pas boire car cela peut causer le syndrome d’alcoolisation fœtale. Il en énumère d'ailleurs rapidement les symptômes, mais attention à sa manière :




« Globalement, c'est un bébé qui n'est pas nécessairement laid, qu'on ne remarque pas, on pense que c'est dans son visage. Y'a une expression affreuse en anglais, on dit «funny looking kids». Ce sont des bébés assez le fun au départ, parce qu'ils sont mous, ils sont joviaux. Mais vers 4-5 ans, ils peuvent être intelligents, le 2/3 a un problème de quotient intellectuel, mais le tiers peut avoir une intelligence normale.

Ils deviennent un peu niais et surtout, ils ont de la difficulté à faire des rapports de cause à effet, ils ne sont pas élevables. Vers 9-10 ça devient très très difficile puisqu'ils ne rentrent jamais dans l'abstraction. »

Plusieurs internautes ont réagi fortement à ses propos :

« Pour moi c’est un docteur aux propros très déplacer !!! Dire que des enfants sont pas elevables. Une Honte à la profession de medecin certain !»

«oui mais. Son pas plus pas elevable. Ou niais. Ou laid. Ou caracteriser moi cest pas mon cas mais. Etre un enfant ou un adulte nee avec se syndrome je serais solidement insulter»

«Quels propos terribles. Une honte à la profession: « Ils ne sont pas élevables. » « ils sont niais » Quel médecin tient ce genre de propos?»

«Tellement d'accord!! Ça n'a pas de sens..aussi bien dire qu'ils sont stupides pis qu'ils n'y a rien à faire avec eux vu qu'ils ne sont pas "elevables"!! Très maladroit ds ses choix de mot!»

«Pas croyable venant d’un pédiatre...! C’est pas pré-enregistré cette emission ??? Messemble qu’ils auraient pu couper sa au montage... ou refaire... j’en reviens pas!!»

«J’ose même pas imaginer ce qui doit dire sur des enfants ayant des déficiences ou tsa ou autres comme les miens et sincèrement j’espère pour lui ne jamais l’entendre mes sauts d’humeur et de chaleurs ces temps ci pourraient exploser. il ne sait pas parler comme quoi des bacs n’apportent aucunement le bien parler et la classe»

La question se pose, est-ce qu’un médecin peut aller aussi loin en disant qu’un enfant n’est pas « élevable » ? Qu’en pensez-vous ?



Source: Deux filles le matin



Partager sur Facebook