Toute la vérité

Mario Pelchat s'insurge contre le Gala de l'ADISQ
Mario Pelchat s'insurge contre le Gala de l'ADISQ




Mario Pelchat s'insurge contre le Gala de l'ADISQ
"Et vous, avez-vous écouté le Gala ? Avez-vous aimé ?"

Mario Pelchat, chanteur et producteur, n’apprécie pas particulièrement le Gala de l’ADISQ et ne s’en cache pas. L’an dernier, rappelons nous le long message que Mario avait publié sur son compte Facebook pour crier haut et fort son mécontentement parce que les 2Frères n’avaient pas gagné le trophée du Groupe/Duo de l’année.

Il leur reproche de lever le nez sur les artistes qui sont jugés “grand public”. Cette année n’est pas différente; le producteur est insatisfait des gagnants et il n’as pas eu honte de le dire en entrevue lundi à l’émission Style Libre sur les ondes de Ici Première, animée par Doris Larouche. 

L’animatrice lui a demandé ce qu’il pensait du fait que Guylaine Tanguay n’ait pas gagné le Félix de l'interprète féminine de l’année. En fait, ce trophée a plutôt été décerné à Klô Pelgag.

Voici ce qu’il a répondu:






« C’est elle qui le méritait et je la comprends d’être déçue. Mais je ne pense que pas que c’est le country qui nécessairement puisse déranger l’Académie. Je pense plutôt que c’est ce qui est populaire qui dérange l’Académie. Et je l’ai toujours dit, c’est juste au Québec qu’on voit ça. En France, quand on va dans un gala, les récipiendaires, ceux qui gagnent des trophées sont ceux qu’on connaît, sont ceux qui ont joué abondamment à la radio, qui ont vendu des disques, ce sont les artistes qui ont eu du succès pendant l’année et que tout le monde connaît.

Même chose aux États-Unis quand on regarde les Grammys, les artistes qui gagnent des prix sont les artistes qui ont tourné, dont les chansons ont été de gros succès, qui ont tourné abondamment à la radio, qui ont vendu énormément de disques.»

Mario continue en affirmant qu’ici au Québec, les artistes sont jugés sur leur apparence et leur excentricité plutôt que leur musique. Il parle ici bien sur de Hubert Lenoir qui a fait un scandale en mettant son Félix dans sa bouche jusqu’au fond de la gorge. Ce geste a choqué beaucoup de gens.

Voici l’extrait audio de nos amis chez RadioEGO : Voici ce qu’il avait à dire: 

« Ici? Les artistes qui vendent des disques, qui marchent, qui ont beaucoup de succès, c’est pas eux qui montent. C’est ceux qu’on ne connaît pas, c’est ceux que personne connait, c’est ceux qui sont les plus marginaux, les plus excentriques, c’est ceux qui font parler d’eux par toutes sortes d’accoutrements. C’est ça qui marche ici, mais ça ne représente pas la musique. Oui, je suis d’accord que ça prend une diversité, que Hubert Lenoir a du talent.

Que son excentricité dérange mais qu’à quelque part ça a sa place. Mais ça n’a pas sa place quand tu entres ton Félix à l’intérieur de ta gorge pour essayer de te faire vomir, quand tu sais que le Félix en question c’est Félix Leclerc, un homme de classe, un homme respectueux qui aurait eu au moins la décence et qui aurait su remercier le public.

Quand tu n’es même plus capable de t’adresser aux gens et que tu leur manques de respect, ça ça n’a pas sa place.»

Après avoir écouté cette entrevue à la radio, il est très évident que Mario Pelchat est totalement en désaccord avec l’ADISQ tant aux choix des artistes nominés que les gagnants.

Et vous, avez-vous écouté le Gala? Avez-vous aimé ou êtes vous choqués?




Partager sur Facebook