Toute la vérité

Un garçon autiste est plongé dans le coma parce que des ados l'ont forcé à boire de l'eau de javel
Un garçon autiste est plongé dans le coma parce que des ados l'ont forcé à boire de l'eau de javel




Un garçon autiste est plongé dans le coma parce que des ados l'ont forcé à boire de l'eau de javel
"Il aurait pu en mourir."

C'est vendredi dernier que le drame est survenu à Crawley en Angleterre. Ronnie Phillips et son frère Jimmy sont sortis en douce de la maison pendant que leur mère dormait pour aller rencontrer des garçons plus âgés. Ronnie âgé de 12 ans est atteint d'autisme et son frère Jimmy est âgé de 11 ans.

Selon la mère, Danielle Potter, ses fils ont rencontrés des garçons plus vieux qui ont voulu leur faire boire ce qu'ils disaient être du gin. La boisson est question n'était pas du gin et semblait plutôt être de l'eau de javel même si l'information n'a pas été encore confirmée.

Après avoir bu la substance, Ronnie est tombé par terre dans la rue. Les jeunes plus âgés se sont enfuis. Jimmy est resté sur place criant à l'aide, il était certain que son frère était mort.

C'est une passante qui leur est venue en aide contactant les urgences pour une rapide prise en charge.




Ronnie a été transporté dans un hôpital il a dû être plongé dans un coma artificiel.

Leur mère Danielle a expliqué sur Facebook :

« ... ce que mon enfant de 12 ans pensait être drôle de la part de ses amis l'a laissé dans le coma, avec une machine à respirer pour lui en soins intensifs. »

Ronnie va mieux, il rentrera bientôt chez lui mais il s'en est fallu de peu. Sa mère veut d'ailleurs mettre en garde les jeunes sur les méfaits de ce genre de jeux qui peut mettre en danger la vie des adolescents :

« Je veux que les gens comprennent les dangers de l'alcool, de la drogue, et des jeux stupides pour laisser mourir un enfant. Les enfants sont toujours des enfants, mais des choses comme celle-ci sont simplement ridicules et dangereuses. »

La grand-mère de Ronnie a décidé de lancer une campagne de financement pour aider son petit fils et sa famille. Elle explique :

« Il est réveillé maintenant mais ne peut pas comprendre pourquoi personne ne l'aime et pourquoi ceux qu'ils pensaient être ses amis lui avaient fait ça.

Je veux lui montrer que les gens se soucient les uns des autres et ne sont pas tous méchants. »

Personne ne devrait vivre du harcèlement, Ronnie aurait pu en mourir! Nous lui souhaitons tous nos voeux de prompt rétablissement.





Source : metro.co.uk

Crédit photo : Facebook




Partager sur Facebook