Toute la vérité

Un homme subi de graves brûlures après avoir tenté de sauver des flammes deux enfants
Un homme subi de graves brûlures après avoir tenté de sauver des flammes deux enfants




Un homme subi de graves brûlures après avoir tenté de sauver des flammes deux enfants
"Il restera cicatrisé par les flammes."

Zikhaya Sithole est un héros. Alors qu'il rentrait chez lui à pied en août dernier, il a entendu une femme crier très fort. Il n'a pas hésité et s'est dirigé vers les cris pour découvrir une femme qui se tenait devant une maison en flammes.

La femme était paniquée et criait que ses enfants étaient à l'intérieur de la maison. L'homme de 38 ans est entré dans la maison en feu pour sauver les deux frères âgés d'un an et de deux ans.

Il explique :

« Quand je suis entré dans la petite maison, j'ai entendu les enfants pleurer. J'ai attrapé l'enfant qui était sur le lit et j'ai couru dehors, mais quand j'ai voulu retourner chercher l'autre, les flammes étaient trop fortes. »

Il a réussi à sauver l'un des deux frères mais malheureusement l'autre ne s'en est pas sorti. Après coup, il s'est rendu compte qu'il était gravement brûlé. Ses mains étaient dans un piètre état et ses yeux brulaient intensément.









Il lui faudra plusieurs semaines avant de récupérer. La douleur est intense et il ne peut plus se servir de ses mains. Il a même dû quitter son emploi de soudeur. Ses poumons sont aussi désormais très sensibles et un rien le fait tousser.

Il restera cicatrisé par les flammes mais il ne regrette en rien son geste. Au contraire ce qu'il regrette c'est de ne pouvoir les avoir sauvé tous les deux.






Le médecin qui l'a soigné a été très touché par son geste :

« Nous vivons dans un monde où les hommes sont des ordures, mais Zikhaya a bravé les flammes pour sauver des enfants. Nous l'accompagnerons à travers son processus de guérison. Nous n'avons pas grand-chose à offrir, mais nous travaillons avec lui », a-t-il expliqué.

Voici un véritable héros, n'hésitez pas à partager son histoire.



 



 



Source : The Daily Sun

Crédit photo : Twitter/Rosetta Msimango & Twitter/METROFM SABC




Partager sur Facebook