Toute la vérité

Une maman qui aurait pu perdre ses enfants à cause du monoxyde de carbone partage son effrayante histoire
Une maman qui aurait pu perdre ses enfants à cause du monoxyde de carbone partage son effrayante histoire




Une maman qui aurait pu perdre ses enfants à cause du monoxyde de carbone partage son effrayante histoire
"Soyez vigilants! Ce genre d'accidents peuvent être évités si on est bien renseignés."

En tant que parents, vous savez probablement à quel point l'idée qu'il puisse arriver quelque chose à vos enfants est ce qui fait le plus peur au monde. Juste cette idée nous donne des frissons et une sérieuse envie de pleurer. 



Une maman sur Facebook a récemment partagé son histoire, qui a ensuite été partagée par de nombreux internautes parce que son texte pourrait réellement sauver des vies pour les gens qui sont un peu moins informés sur le phénomène. 



En effet, elle et sa famille ont passé très près de subir une intoxication au monoxyde de carbone alors que leur poêle à granule n'était même plus allumé depuis un bon moment déjà (en fait, depuis la veille). 



Heureusement, leur détecteur était fonctionnel et les membres de la famille ne se trouvaient pas au sous-sol au moment où c'est arrivé, mais si ça avait été le cas ou que le détecteur n'avait pas bien opéré, ils auraient pu y laisser leur vie. 



On vous partage son histoire. 



"****Histoire vraie!!!****



Hier à 1h du matin le détecteur de monoxyde de carbone a sonné au sous-sol. Mon chum descend, fait le tour, regarde que le foyer au bois de granule est bien éteint. Il remonte et on statue moi et lui que le détecteur devait être défectueux car il indiquait 300 unités alors que la normale est en bas de 30. Après tout, on a un poêle à granule, et il est fermé depuis 21h la veille comme d’habitude. Aucune fumée et rien ne brule. Le détecteur a quelques années, il doit être rendu trop vieux se dit-on, et on le débranche. On se rendort.



2h plus plus tard, le détecteur de Monoxyde de carbone sonne en haut cette fois. Là, on niaise pas, on s’habille et on appelle les pompiers.






Pompiers arrivent: Le monoxyde était rendu à 200 quelque chose en haut, et 400 environ en bas. On nous dit que sans être alarmiste (!!!) si les enfants dans leur chambre au sous-sol avaient été exposés pendant 2h à autant de monoxyde de carbone pas sur qu’ils se seraient réveillés. Et de source sure, si on avait pas eu de détecteur du tout, et qu’on avait eu les enfants hier, et bien c’est 2 adultes et 6 enfants qui auraient perdu la vie hier, et ça c’est au sens littéraire.



Non, ce n’est pas fictif.



On nous explique que dans notre poêle à granule de bois nous avions mis un sac qui avait un peu pris l’humidité et qui comportait des sciures de bois. Lorsqu’on éteint le foyer électrique, les granules cessent de brûler mais pas les sciures/poussières qui elles continuent de carburer lentement sans faire de chaleur, et émettent du Monoxyde. Le foyer étant éteint, la fan ne propulse pas les émanations à l’extérieur et tranquillement la maison se remplie sournoisement d’air empoisonné.



Merci la vie que nous avions des détecteurs de Monoxydes de carbonne, et qu’on récupérait la marmaille juste ce soir!



Merci au travail extraordinaire des pompiers qui sont restés avec nous pendant près de 2h dans une maison ayant toutes les fenêtres et portes ouvertes en plein hiver et qui ont quitté uniquement une fois que l’indicateur de Monoxyde était à zéro. Ils ont été d’une gentillesse et d’un professionnalisme exemplaire!



Toute une leçon que je partage, et qui pourrait sauver des vies!"



Inutile de vous dire et de vous répéter qu'il est important de toujours être vigilant. Cette famille a frôlé la catastrophe de bien près. 



Voici la publication originale: 



Source & crédit photo: Facebook de Anne DC




Partager sur Facebook