Toute la vérité

Une maman tue son bébé de 4 mois en l'écrasant sous elle après avoir consommé des drogues
Une maman tue son bébé de 4 mois en l'écrasant sous elle après avoir consommé des drogues




Une maman tue son bébé de 4 mois en l'écrasant sous elle après avoir consommé des drogues
"Quelle tragique histoire!"

C'est le Liverpoolecho qui a rapporté cette terrible histoire survenue en octobre dernier dans la ville de Liverpool en Angleterre. Une maman qui avait consommé de l'alcool et du cannabis s'est endormie et a étouffé sa fille de 4 mois en s'endormant sur elle. 

Mild Stucinskaite âgée de 32 ans avait bu beaucoup d'alcool. Elle avait dans le sang plus de quatre fois la limite permise d'alcool pour la conduite d'un véhicule et avait fumé du cannabis.

Elle a été retrouvée par des voisins complètement inconsciente avec sous elle sa fille de 4 mois qui ne respirait plus. Ils ont tenté de réanimer le poupon en attendant l'arrivée des secours mais malheureusement il était trop tard.

Le père du bébé, Audrius Krupaitis, était également présent lors du drame mais il avait lui aussi consommé une grande quantité d'alcool et dormait dans un fauteuil, sans aucune réaction.




Les deux parents s'en veulent d'avoir été aussi négligents causant la mort de leur enfant. 

Ils ont été arrêtés par la police pour ensuite être relâchés. Selon l'enquête, les parents ont fait preuve de négligence mais la mort de la fillette n'était pas un acte prémédité. L'intoxication des deux parents est responsable de la mort accidentelle du poupon de 4 mois. L'enfant n'avait aucune marque de violence et sa mort a été causée par le manque d'air à cause du poids de sa mère sur elle. 

Pour le moment, aucune accusation n'a été portée contre la mère et le père de la petite fille. C'est l'avenir qui nous dira comment la justice britannique va réagir pour punir ce drame terrible qui a coûté la vie à cette enfant. 

Les parents quant à eux devront vivre pour toujours avec les remords d'avoir tué leur fille à cause d'un verre de trop.





Source : Liverpoolecho

Crédit photo : Facebook




Partager sur Facebook